Le Forum du club de l'Anneau de Mélian

Forum de l'association L'Anneau de Mélian, club de jeux de simulations.
 
PortailPortail  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La vie d'un club, ça tient parfois à rien

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Nico
Gentil Administrateur
Gentil Administrateur


Messages : 2347
Date d'inscription : 16/03/2008

MessageSujet: Re: La vie d'un club, ça tient parfois à rien   Jeu 18 Juin 2015 - 23:25

Avant toute chose : j'aurais posté l'info quel que soit le contexte ici en interne. Je suis inscrit sur le forum Casus depuis 10 ans, j'ai vu ce fil hier : boum, copier-coller.

Ceci étant dit, j'ai trouvé ce fil intéressant à plus d'un titre. Je ne vais pas m'amuser à noter sur 10 chacun des posts. Mais cela montre au moins deux choses :

1) Le club pourrait s'arrêter du jour au lendemain s'il y a pétage de plomb en mairie ou manoeuvre d'une asso qui lorgne sur notre local.
Pour ce qui est de la mairie : l'abattage de notre local et la menace de se retrouver sdf date de l'ancien maire. Teulet est là depuis 1995, le tissu associatif de Gagny est sa fierté*, il nous a fait auditer à son arrivée et depuis nous sommes tranquilles de ce côté ; et nous le sommes notamment parce que nous nous sommes ouverts depuis plus de 10 ans.
* "Fierté" est à traduire par "base électorale". Peut-être que la vie associative est une vraie conviction chez lui. Dans le cas contraire, le taux de gabiniens sur notre déclaration annuelle prend tout son sens.

2) Sur le fil dont j'ai donné le lien, il n'y a que des avis extérieurs au Cercle Fantastique ; quelques anciens adhérents mais aucun actuel. Ces gens ont pris les faits bruts et donné un ressenti objectif sur un club qu'ils ne connaissent pas ou plus.
Le rapport avec nous ? Je pense que si tous ces gens voyaient notre forum, ils ne se diraient pas que l'Anneau est le pire club de jdr du monde, mais plutôt "bah ouais, c'est un club de jdr, quoi".

D'où une idée à peut-être creuser.
Ces dernières années, personne n'a dit autant que moi "nous ne sommes pas bons pour accueillir des nouveaux". S'efforcer de les faire jouer est une partie de la solution. Mais je crois que nous n'avons jamais pensé à accueillir les gens en les sensibilisant à ce qu'est le monde associatif.
Peut-être qu'un rôliste débutant n'a pas tant besoin qu'on lui apprenne à distinguer un d8 d'un d10, que d'être guidé et rassuré sur le fonctionnement d'une association loi 1901 indépendamment de ce qu'elle fait.
Peut-être qu'un rôliste chevronné mais qui n'a jamais joué en club a aussi besoin d'être sensibilisé à ce sujet. En fait non, il n'en a pas besoin, c'est nous qui en avons besoin ; parce que si on ne donne pas à cette personne la fibre associative, le risque est qu'à force de rencontrer des gens sympas elle finisse par partir du club avec.

Il ne faut pas se voiler la face : il est possible que des gens adhèrent à une association en poursuivant d'autres buts que ceux de l'association.
Ainsi, on peut s'inscrire à un club de danse dans le seul but de trouver l'âme soeur ; c'est la vie, les clubs de danse le savent et font avec. Par contre, une fois l'âme soeur trouvée, soit l'adhérent se contrefout toujours de la danse et il s'en va ; soit on a réussi à lui donner le virus de la danse et il reste. La troisième voie : dans l'intervalle il s'est mis à aimer, peut-être la danse, mais aussi son club de danse.

_________________
« Restez vous-même, tous les autres sont déjà pris. »
Oscar Wilde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Posteur Maladif
Posteur Maladif
avatar

Messages : 2805
Date d'inscription : 12/03/2008
Age : 35
Localisation : Ottawa

MessageSujet: Re: La vie d'un club, ça tient parfois à rien   Ven 19 Juin 2015 - 18:48

Nico a écrit:

D'où une idée à peut-être creuser.
Ces dernières années, personne n'a dit autant que moi "nous ne sommes pas bons pour accueillir des nouveaux". S'efforcer de les faire jouer est une partie de la solution. Mais je crois que nous n'avons jamais pensé à accueillir les gens en les sensibilisant à ce qu'est le monde associatif.
Peut-être qu'un rôliste débutant n'a pas tant besoin qu'on lui apprenne à distinguer un d8 d'un d10, que d'être guidé et rassuré sur le fonctionnement d'une association loi 1901 indépendamment de ce qu'elle fait.
Peut-être qu'un rôliste chevronné mais qui n'a jamais joué en club a aussi besoin d'être sensibilisé à ce sujet. En fait non, il n'en a pas besoin, c'est nous qui en avons besoin ; parce que si on ne donne pas à cette personne la fibre associative, le risque est qu'à force de rencontrer des gens sympas elle finisse par partir du club avec.

cheers Voilà! tu as réussi à formuler ce que j'avais du mal à exprimer il y a deux jours, mais c'est ça le problème. Tu vois, pas exemple, c'est très con, mais au lieu de parler de 'payer la cotisation' je préfère parler maintenant 'd'adhérer à l'association'. C'est pas la même chose, dans l'esprit. Moins consommateur, plus participatif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djal

avatar

Messages : 1091
Date d'inscription : 20/03/2008
Age : 35

MessageSujet: Re: La vie d'un club, ça tient parfois à rien   Ven 19 Juin 2015 - 19:54

effectivement je le pense aussi, on ne peut pas avoir dans une association, que des conssomateurs ni que des gens actifs, comme pour refaire le local, nous avons de tous dans le club, des gens qui sont plus aptes pour du pratique d'autre plus aptes a la réflexion, d'autres sont bon au deux, dieux les a bénis lol

j'aimerais bien que l'on garde la flamme allumé, j'aimerais ne plus avoir comme logique qu'il faut un coup de pied dans le pommier, pour que les choses bouges, mais dans chaque réunions que j'ai pu faire professionnellement, et bénévolement, cette technique marche...

j'ai l'impréssion de faire la premiere quete de world of warcraft, ou tu joue un orc, et ton maitre de classe guerrier te dis, tiens prend cette matraque et va réveillé les peons qui domment sous chaque arbres de la vallée... ( c'est une image, vous n'etes pas des péons hein ^^ )

bref, si on se motive beaucoup de chose peuvent etre rattrapé, d'autre pas, fesons en sorte de ne pas tombé dans le meme cas que cette association...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ludovic
Posteur Maladif
Posteur Maladif
avatar

Messages : 2220
Date d'inscription : 20/10/2008
Age : 42
Localisation : TOULOUSE

MessageSujet: Re: La vie d'un club, ça tient parfois à rien   Jeu 25 Juin 2015 - 17:46

Hemmam a écrit:



Je me suis fait défoncer ma tronche par dix anciens vampires dans une ancienne bibliothèque sous les sables du désert. J'ai été un jeune chevalier Jedi un peu gaffeur. J'ai participé à la mission la moins héroïque et la plus ridicule de tous les temps pendant la seconde guerre mondiale. J'ai joué les Dupont et Dupond dans les rues de Dinan. J'ai aussi assisté à l'ascension de jeunes héros vers la divinité dans la Chine ancienne. Je joue un être ancien incarné dans un humain, et un officier tacticien dans le groupe le plus traqué de la galaxie.


De très loin, j’espère que tout va se régler et que l'ambiance conviviale, joviale, et ludique que j'ai quittée va revenir...!!!
Oh oui Hemmam, la mission lors de la seconde guerre mondiale, elle ne me quittera pas non plus... ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ludovic
Posteur Maladif
Posteur Maladif
avatar

Messages : 2220
Date d'inscription : 20/10/2008
Age : 42
Localisation : TOULOUSE

MessageSujet: Re: La vie d'un club, ça tient parfois à rien   Jeu 25 Juin 2015 - 17:48

Raphaël a écrit:


Hemmam a raison.
Sauf pour la mission la plus ridicule de la seconde guerre mondiale.


Si si le ridicule ne vous a pas tué, mais tu en as été l’étendard mon ptit Rafou !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniel

avatar

Messages : 423
Date d'inscription : 16/07/2008
Age : 43
Localisation : Gournay-Sur-Marne

MessageSujet: Re: La vie d'un club, ça tient parfois à rien   Jeu 25 Juin 2015 - 23:02

Je ne suis pas encore au courant de toute les histoires qui ont déchiré le club ces derniers mois mais j'ai grand espoir que le club s'en remettra grâce à ces membres.

En tout cas ça me fait froid dans le dos cette histoire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La vie d'un club, ça tient parfois à rien   

Revenir en haut Aller en bas
 
La vie d'un club, ça tient parfois à rien
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Club de medecine
» Club de Shogi
» Achats groupés club?
» Parties / Campagnes / jeux / Activités au Club :
» Demande de création d'un club

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du club de l'Anneau de Mélian :: La Grande Salle :: La Tablée-
Sauter vers: